L'Ecriture et la Parole

Là où le péché abonde, la grâce surabonde
30,00 CHF
Auteur(s):
Vischer Wilhelm
Pages:
208
ISBN:
978-2-8309-0055-2
Date de publication:
01/01/1986
Collection:
Essais bibliques
 

Description

Durant la période nazie, Vischer rappellera à l'Église, avec Barth, que le peuple juif est le peuple de Dieu. Il sera chassé d'Allemagne et se retrou­vera pasteur en Suisse ainsi que privat-docent à Bâle. Citons un rapport nazi de 1933 : « En tant que nationaux-socialistes, il nous apparaît que M. Vischer, étant étranger, ne peut absolument rien comprendre de la situation de la révolution nationale-socialiste de l'Allemagne, ainsi qu'il ressort notoi­rement de ses prières et réflexions publiques. [...] Son enseignement de l'Ancien Testament et, plus encore, ses discours par lesquels il influence les étudiants au cours de séminaires, études bibliques et cultes, montrent un tel amalgame des évangiles avec les idées judéo-bolchéviques que M. Vischer apparaît insupportable par principe, dans les temps actuels, comme professeur d'un institut universitaire. »

De 1947 à 1965, Vischer enseigne l'Ancien Testament à la Faculté protes­tante de Montpellier, où il ne cesse de montrer que l'Ancien Testament est l'histoire des relations entre Dieu et son peuple, et que cette histoire doit être comprise "théologiquement". Pour comprendre l'Ancien Testament, dit Vischer, il faut comprendre que l'homme Jésus est "juif" et que Jésus est appelé "Christ". Barthisme ? Retour d'une méthode typologique? On l'a dit. Mais Vischer n'est pas d'abord l'adepte d'une méthode. C'est un lecteur, qui aime suivre le concret des textes. Le choix de Jésus-Christ comme sens de l'Écriture, Ancien Testa­ment inclus (voyez le maître-ouvrage: « le témoignage du Christ de l'Ancien Testament »), est certes pour lui la seule possibilité théologique dans l'approche du texte; en deçà, on en reste à la description externe, d'histoire ou de philosophie religieuse. Mais cette possibilité ne se justifie pas au préalable, elle se gagne pas à pas au cœur de la lecture. Vischer pratique d'abord le commentaire. Les études ici rassemblées l'indiquent une nouvelle fois.

Auteur

Wilhelm Vischer (1895-1988) est né à Bâle. Dans les années 1920, il se rend célèbre par des écrits et des conféren­ces sur l'« Ancien Testament, Parole de Dieu » et se voit appelé à enseigner à Bethel en Allemagne. Suite à son opposition au nazisme, il quitte l'Allemagne en 1936 et sera pasteur à Bâle jusqu'en 1947, qu'il quitte lorsqu'il est nommé professeur d'Ancien Testament à la Faculté de théologie protestante de Montpellier, poste qu'il gardera jusqu'en 1965.

Table des matières

revue de presse

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment