Un ouragan de prudence

Les Eglises protestantes vaudoises et les réfugiés victimes du nazisme, 1933-1949
34,00 CHF
Auteur(s):
Narbel Nathalie
Pages:
280
ISBN:
978-2-8309-1049-0
Date de publication:
15/02/2003
 

Description

Cet essai traite de l'attitude des Eglises protestantes du canton de Vaud entre 1939 et 1945 à l'égard des victimes de la Guerre. A la suite de l’affaire des fonds en déshérence qui révéla un aspect peu glorieux de l’attitude de la Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Eglise réformée vaudoise décidait de faire la lumière sur son propre comportement d’alors afin d’en tirer les enseignements nécessaires pour aujourd’hui.

L'auteur montre que sans l’engagement courageux de certains pasteurs, les autorités des deux Eglises protestantes du canton de Vaud ne se seraient certainement pas intéressées aux réfugiés arrivant dans le canton. Or, en 1942 déjà, un pasteur de Leysin écrivait : « L’Eglise ne peut se taire sans perdre de son autorité. »

Auteur

Nathalie Narbel est licenciée ès lettres de l’Université de Genève et titulaire de diplômes universitaires en administration publique et en politique sociale. Après une recherche sur l’attitude des Eglises réformées vaudoises à l’égard des réfugiés entre 1933 et 1949, elle a été chargée de créer le Centre intercantonal d’information sur les croyances (CIC). Première directrice du CIC, elle a par la suite dirigé une organisation de défense des droits des patients, Pro Mente Sana, puis la Croix-Rouge genevoise durant cinq ans. Elle est aujourd’hui directrice d’Appartenances.

Table des matières

revue de presse

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment