Lignes intérieures

Lignes intérieures

Dans une Europe majoritairement athée ou agnostique, la question de Dieu est souvent peu ou mal posée. Sortie du champ intellectuel, laissée aux spécialistes (théologiens) qui tentent d’objectiver la transcendance, ou aux fondamentalistes qui prétendent parler au nom de leur divinité, la littérature contemporaine manque de récits qui font l’expérience intime et subjective de Dieu – ou de son absence.

La collection Lignes intérieures propose à des auteurs de remettre cette question à l’ordre du jour et de réfléchir à leur rapport intime à Dieu. L’idée est ainsi pour eux de construire un texte qui explore leur relation subjective – ou l’absence de relation – avec ce que les monothéismes ont appelé « Dieu ». Parmi les innombrables questions : comment se vit l’athéisme ? Qu’implique-t-il comme libérations mais aussi comme poids ou douleurs ? D’où vient ce choix désormais intime et personnel de (ne pas) croire ? Que reste-t-il de la tradition (chrétienne, juive, musulmane, athée, autre) ? Quelle relation entre littérature et foi ? Entre foi et politique ? Entre les mots et une potentielle transcendance (ou son absence) ? En un mot : comment l’auteur vit-il, en son for intérieur, avec ou sans Dieu ?

2 article(s)
Par ordre croissant
2 article(s)
Par ordre croissant