Religion et spiritualité à l'ère de l'ego

Profils de l'institutionnel, de l'alternatif, du distancié et du séculier
29,00 CHF
Pages:
320
ISBN:
978-2-8309-1566-2
Date de publication:
09/02/2015
 

Description

En se fondant sur plusieurs enquêtes représentatives et plus de 70 entretiens approfondis, les auteurs de ce livre analysent les conséquences de l’hyper-individualisme contemporain sur l’expérience de la vie religieuse, spirituelle et séculière. La société de l’ego a vu se développer quatre types de relation au religieux-spirituel : l’institutionnel, l’alternatif, le distancié et le séculier. Chacun de ces caractères illustre une manière de vivre la croyance, la pratique religieuse ou séculière. Les auteurs montrent dans leur enquête comment le changement de régime du religieux amorcé au cours des années 1960 a favorisé l’affaiblissement des Eglises, le développement d’un « Do-it-yourself » religieux et l’avènement des biens spirituels au rang de produits de consommation de masse. Sur ce constat, l’avenir, pour les auteurs, verra une polarisation certaine entre communautés très religieuses et un large groupe de personnes indifférentes ou critiques envers la religion

Auteur

Jörg Stolz est professeur en sociologie des religions et directeur de l’Observatoire des religions en Suisse à l’Université de Lausanne.

Judith Könemann est professeure de théologie pratique à la faculté de théologie catholique de Münster.

Mallory Schneuwly Purdie est docteure en sociologie des religions et responsable de recherche et formatrice au Centre suisse islam et société.

Michaël Krüggeler est chercheur en sociologie des religions à l'Université de Münster.

Thomas Englberger est chercheur associé à l'institut de sciences sociales des religions contemporaines de l'Université de Lausanne

Table des matières

revue de presse

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment