Le protestantisme et ses cultes désertés

Lettres à Maurice qui rêve malgré tout d'y participer
16,00 CHF
Auteur(s):
Bauer Olivier
Pages:
104
ISBN:
9787-2-8309-1247-0
Date de publication:
24/01/2008
Collection:
Protestantismes
 

Description

Le traditionnel culte protestant du dimanche ne fait plus recette. Dans ses lettres imaginaires à Maurice qui rêve malgré tout d'y participer, Olivier Bauer passe en revue les origines, le fonctionnement et la finalité du culte protestant pour asseoir des propositions visant à relancer cette cérémonie originelle. Au lieu des 50 cultes annuels, réduire leur nombre à 12, mais inscrits dans une logique de célébration et de fête imposant une préparation et une attractivité conséquente.

Ce professeur de théologie pratique à Montréal ne succombe pas pour autant à la mode de l'événement ou du spectacle oubliant la vocation fondamentale du culte qui est de proclamer la Parole de Dieu, indépendamment de l'audience rencontrée par le prédicateur. En se mensualisant avec une attention particulière au calendrier des fêtes chrétiennes, le culte laisserait aussi plus de liberté aux communautés pour créer d'autres rencontres, mieux adaptées à l'esprit et à la sociologie particuliers de chaque paroisse.

Auteur

Olivier Bauer est professeur de théologie pratique à l’Université de Lausanne. Il a notamment exercé comme aumônier scolaire en Polynésie française et comme pasteur de l’Eglise protestante francophone de Washington, D.C.

Table des matières

revue de presse

Olivier Bauer souhaitera pour conclure "pousser les paroisses à rendre leurs cultes plus savoureux et donner à d'autres envie de le déguster". C'est en effet une question à se poser en communauté.
Presse Réformée du Sud, février 2009

Porté par un style particulièrement vif et allègre, ce "petit livre" se lit vite et d'une traite. (...) J'ai constaté qu'il ouvrait des pistes de réflexion et d'action vraiment nouvelles et argumentées, qu'il dépassait la provocation, ne cédait jamais à la facilité.
L'Amitié du Foyer de l'Ame, novembre 2008

En réalité, l'auteur aime trop le culte réformé pour supporter sa trop fréquente médiocrité.(..) Gageons que les lecteurs seront d'accord sur tous les points !
La Voix Protestante, #327, juin-juillet-août 2008

La désertification des cultes n'est-elle pas le signe d'une autre crise: celle de la foi chrétienne et de l'engagement communautaire qu'elle implique ?
Vie protestante NE-BE-JU, mai 2008

La routine des cultes hebdomadaires serait rompue, les cultes deviendraient des rendez-vous d'autant plus importants qu'ils seraient plus rares et toujours préparés en relation avec le calendrier liturgique. On a envie de dire: Chiche !.
Le Messager, 2 mars 2008

Le théologien neuchâtelois Olivier Bauer n'y va pas de main morte.(...) Il vient de signer un pamphlet joyeusement iconoclaste.
Vie Protestante (et Protestinfo), mars 2008

Faut-il célébrer un culte chaque semaine dans une église vide sans avoir rien à dire, ou devrait-on se concentrer sur quelques dates phares ? Olivier Bauer joue la provoc dans un ouvrage décontracté.
Tribune de Genève, 4 février 2008

Un théologien protestant qui affirme que les temples sont laids, les bancs durs et les cultes médiocres, c'est inattendu...
Le Matin Dimanche, 3 février 2008

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment