Musulmans d'aujourd'hui

Identités plurielles en Suisse

34,00 CHF
Pages:
224
ISBN:
978-2-8309-1365-1
Date de publication:
15/09/2009
 

Description

Les musulmans en Suisse représentent désormais la troisième communauté religieuse la plus importante du pays, derrière les confessions catholiques et protestantes. Même si seul 4 % de la population helvétique se réclame de l’islam, le débat public sur son intégration dépasse largement la proportion de cette statistique. Depuis le 11 septembre 2001, à l’image de ce qui se passe ailleurs, l’identité musulmane en Suisse soulève questions et polémiques, traduites aujourd’hui par le référendum programmé le 26 novembre 2009 demandant d’inscrire dans la Constitution l’interdiction d’ériger des minarets. Mais qui sont réellement les musulmans de Suisse ?

Pour la première fois, un ouvrage scientifique amène des réponses factuelles et interprétatives Dans un premier temps, il évoque la manière dont les musulmans sont traités dans les médias et des réflexions sur les mécanismes d’intégration mis en place depuis une dizaine d’années. Les musulmans de Suisse doivent-ils s’adapter à la culture ambiante ou participer à sa définition ? En mettant en évidence les trajectoires de femmes musulmanes émigrées ou nées en Suisse, trois chercheurs restituent par ailleurs toute la complexité d’une inscription dans la société d’où il ressort de façon générale que la citoyenneté du musulman suisse lui importe davantage que son appartenance religieuse.

Avec les contributions de Nadia Baghdadi, Samuel Martin Behloul, Petra Bleisch Bouzar, Gaëtan Clavien, Matteo Gianni, Bashkim Iseni, Stéphane Lathion et Mallory Schneuwly Purdie.

 

Auteur

Mallory Schneuwly Purdie est docteure en sociologie des religions et responsable de recherche et formatrice au Centre suisse islam et société.

Matteo Gianni est professeur associé au département de science politique et relations internationales de l'Université de Genève.

Magali Jenny est docteure en sciences des religions et maître assistante à l'Université de Fribourg.

Table des matières

revue de presse

Il est bon que les éditions Labor et Fides s'appliquent à un travail de mise au point qui mette un terme aux rumeurs, et à des supputations négatives qui nous étonnent de la part de nos amis suisses d'ordinaire si modérés. (...) Il est à souhaiter que "l'affaire des minarets" ne fasse pas perdre contenance à nos amis suisses. Ce livre devrait contribuer à ramener le "problème", si problème il y a, à de justes proportions.
LibreSens, juillet-août 2010

Quoi qu'en disent les Suisses eux-mêmes, il n'y a pas 57,5% de "fachos" au pays des Helvètes. En revanche, il y a de la peur, toujours mauvaise conseillère, et beaucoup de confusion. Et il y a cette autre Suisse, ouverte et tolérante, qui a aujourd'hui, on peut le dire, la gueule de bois.
Le Courrier de l'Atlas, janvier 2010

Même si seul 4% de la population helvétique se réclame de l'islam, le débat public sur son intégration dépasse largement la proportion de cette statistique. Mais qui sont réellement les musulmans de Suisse ? Huit chercheurs proposent des approches plurielles de la réalité musulmane.
VEI Actualité, #353, décembre 2009

Sont relevés l'hétérogénéité de la communauté, ainsi que son propre "intra-dialogue" avec elle-même, avec ses concepts, ses règles ou ses coutumes, parce que vivant depuis trois, voire quatre générations dans la laïcité helvétique.
Choisir, janvier 2010

Consacrant le triomphe d'une vision extrêment caricaturale des musulmans, l'acceptation de l'initiative contre les minarets questionne également les capacités d'un pays comme la Suisse  à composer avec ce qui apparaît comme "autre". (...) Comme le montre Matteo Gianni dans cet ouvrage, ce vote confirme également l'existence d'un profond hiatus entre la réalité et la manière très réductrice dont les musulmans de Suisse sont dépeints dans l'espace public.
Campus, janvier-mars 2010

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment