Nouveau

Sanctorum communio

-
34,00 CHF
Auteur(s):
Bonhoeffer Dietrich
Pages:
200
ISBN:
978-2-8309-1783-3
Date de publication:
06/07/2022
Collection:
Dietrich Bonhoeffer
 

Description

Dans cet ouvrage d’abord présenté comme thèse de doctorat en 1927, à l’âge de 21 ans seulement, Dietrich Bonhoeffer propose une réflexion théologique sur l’Église comme «communauté» (Gemeinde), comme groupe social convoqué par la parole de Dieu. En dialogue fécond et critique avec divers travaux sociologiques de son temps (notamment Ernst Troeltsch), Bonhoeffer refonde la notion de «personne» afin de dépasser une conception abstraite de l’histoire et de la réalité concrète: le «je» individuel ou collectif est toujours confronté à un «tu» qui le sollicite et qui le constitue.

Là où le protestantisme conçoit parfois la communauté ecclésiale comme facultative, Bonhoeffer présente cette dernière comme «le Christ existant comme communauté», comme lieu par excellence de la présence du Christ et de l’Esprit dans le monde. Karl Barth parlait à juste titre de cet ouvrage comme d’une «surprise théologique» (theologische Überraschung), tant la maturité de l’auteur saute aux yeux. Bonhoeffer s’est appuyé sa vie durant sur les intuitions qu’il articulait dans cette première monographie.

Traduit de l'allemand par Bernard Lauret
Introduction de Christophe Chalamet

Auteur

Dietrich Bonhoeffer est né en 1906 à Breslau. Docteur en théologie à l’âge de 21 ans, il manifeste immédiatement son opposition aux mesures antisémites du régime nazi. Interdit d’enseignement et de prédication, il est arrêté par la Gestapo en 1943, puis exécuté au camp de concentration de Flossenbürg le 9 avril 1945. Dietrich Bonhoeffer est l’auteur de plusieurs ouvrages majeurs traduits chez Labor et Fides.

Table des matières

revue de presse

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment

Interviews