Tunisie

Une révolution en pays d'islam
29,00 CHF
Auteur(s):
Ben Achour Yadh
Pages:
376
ISBN:
978-2-8309-1653-9
Date de publication:
21/03/2018
Collection:
Islams
 

Description

La Tunisie, à l’origine de ce qui a été désigné comme les « printemps arabes », a inventé un type de révolution sans équivalent dans l’histoire. Qu’est-ce, en effet, que cette révolution qui n’est ni idéologique ni partisane ? Pourquoi rappeler l’ancienne garde pour assurer la relève ?

Dans ce livre, Yadh Ben Achour – alors à la tête de la Haute Instance pour la transition démocratique – fait le bilan théorique et pratique du moment révolutionnaire. Les différentes étapes, le contexte sociologique, culturel, les acteurs impliqués, les retours en arrière : l’auteur suit pas à pas et sans concession l’histoire en train de s’écrire. Il démontre la portée de ce soulèvement, et l’importance du droit face à toutes les idéologies.

Auteur

Yadh Ben Achour est juriste, ancien doyen de la Faculté des sciences juridiques de Tunis, ancien président de la Haute Instance de la révolution, spécialiste de droit public et des théories politiques en islam. Auteurs de nombreux ouvrages dont "Aux fondements de l’orthodoxie sunnite" (PUF), il est aujourd’hui membre du Comité des droits de l’homme des Nations Unies.

Table des matières

Introduction. Qu'est-ce que, pour nous, une révolution ?, p. 7

Qui définit une révolution ?, p. 9
Une révolution n'est pas ce qu'elle fut, mais ce qu'elle sera, p. 14
Révolutions idéologiques, révolutions partisanes et révolutions belligérantes, p. 17
Comprendre et juger la révolution, p. 20
Révolution, jusqu'où roulera ta vague ?, p. 24
Nier la révolution, p. 27
Les quatre conditions de la révolution, p. 33


Première partie
La révolution tunisienne dans son contexte


Chapitre premier. Culture islamique et révolution, p. 39

Poussières et feux follets des révolutions, p. 40
La découverte d'une réalité historique nouvelle, la réinitialisation d'un vocabulaire, p. 44
La révolution : phénomène historique spécifiquement européen ?, p. 46


Chapitre II. Dictature, religion et répression, p. 53

Témoins de la dictature et apprentissage de la dignité, p. 56
Trois murs qui tombent, sauf un…, p. 61
De la dictature et de la religion, p. 67

Chapitre III. La trame historique et les signes précurseurs de la révolution, p. 71

La révolution et les soulèvements antérieurs, p. 72
La trame politique et idéologique de la révolution, p. 75
Le processus révolutionnaire et le revirement de l'initiative politique, p. 78


Deuxième partie
Scénographie de la révolution tunisienne


Chapitre IV. Le brasier derrière l'étincelle, p. 89

Le peuple protestataire, p. 90
De l'intifada au soulèvement général, p. 93
Qui est le peuple de la révolution ?, p. 99
La révolution et la construction nationale, p. 102


Chapitre V. Le message de la révolution, p. 105

La Révolution de la liberté et de la dignité, Thawrat al hurriyya wal karâma, p. 106
I have a tunisian dream, p. 108


Chapitre VI. Le 29e jour, p. 113

Ben Ali a fui ! Ben Ali hrab !, p. 115
La reconnaissance, p. 118


Troisième partie
Les contrastes de la révolution


Chapitre VII. La révolution et les conflits de référentiel culturel, p. 123

Le salafisme judiciaire et les minorités homosexuelles, p. 127
L'ébranlement des fondements culturels de l'ordre établi, p. 131
Les juges entre le salafisme judiciaire et la sécularisation du droit, p. 132
La persistance du culturalisme après la Constitution de 2014, p. 135
L'arrêt Madeleine Rousseau : lumière d'espoir à la Cour de cassation, p. 137
Les initiatives présidentielles de 2017 en matière de liberté de conscience et d'égalité homme/femme, p. 138


Chapitre VIII. Démocratie ou théocratie ?, p. 141

Démocratie et laïcité procédurales, p. 143
Le compromis historique entre « État civil » et religion, p. 148
La quête du sens…, p. 150
La sécularisation du sacré, p. 151
Le compromis en faveur du sacré, al muqaddas, p. 153
Le compromis en faveur de l'État civil, dawlah madaniyya, p. 155
Le compromis d'attente ou comment dire la chose et son contraire sans se contredire, p. 157


Chapitre IX. Peuple de la révolution, peuples des élections, p. 159

Les défis des élections de 2011, p. 159
L'alternance et le nouveau peuple des élections, p. 162


Chapitre X. La révolution et la justice sociale, p. 167

Les deux fronts de bataille, p. 168
Les difficultés d'une révolution pour la justice par la liberté, p. 169
Un processus incontrôlable de protestations, p. 173


Quatrième partie
Révolution et contre-révolution


Chapitre XI. Le discours polémique autour de la révolution et de la contre-révolution, p. 179


Chapitre XII. Protéger la révolution, p. 183

Le Conseil national pour la protection de la révolution, p. 185
Des comités aux ligues de protection de la révolution, p. 188
 

Chapitre XIII. Révolution, violence et terrorisme, p. 193

Une révolution peut-elle être pacifique ?, p. 193
La culture islamique est-elle une culture de violence ?, p. 194
Terrorisme, contexte idéologique et justice sociale, p. 199


Chapitre XIV. Quelle justice pour la révolution ?, p. 201

La justice transitionnelle, p. 203
La justice transitionnelle entre la réconciliation et l'exclusion, p. 207
Les projets d'immunisation de la révolution, p. 216


Cinquième partie
La force du droit dans la révolution


Chapitre XV. La révolution face au droit, p. 219

Une Constitution est morte, vive la Constitution !, p. 221
Une révolution dans la lignée du mouvement constitutionnaliste tunisien, p. 225


Chapitre XVI. La Constitution et le Pacte républicain au secours de la révolution, p. 229

La hantise du vide juridique, p. 231
Ni gouvernement de fait, ni gouvernement révolutionnaire, p. 233
Le processus de transfert du pouvoir, p. 235
La rupture : le décret-loi constituant no 14 du 23 mars 2011, p. 238
L'effet du décret-loi no 14 sur la Constitution de 1959 et les nouvelles institutions, p. 241
La Haute Instance de la révolution : un parlement sans Constitution ni élections, p. 242
Le programme politique et les réalisations de la Haute Instance de la révolution, p. 245
Un Pacte républicain pour garantir les idéaux de la révolution, p. 249


Chapitre XVII. Les crises autour de la légitimité du processus constitutionnel, p. 253

La menace du référendum, p. 255
Le Dialogue national de septembre 2011 et sa feuille de route : la Déclaration du processus transitoire (15 septembre 2011), p. 257
La sortie de crise : de la légitimité électorale à la légitimité consensuelle. Le Congrès national pour le dialogue, p. 261


Chapitre XVIII. Batailles pour la Constitution, p. 271

Un « État civil », lequel et pour qui ?, p. 273
Les tentatives d'islamisation de la société et de la Constitution, p. 275
L'exemple du programme constitutionnel du groupe d'Ennahdha à l'ANC, p. 283
La Constitution et les choix fondamentaux de régime et de société, p. 285
Conclusion. Le rêve, le cauchemar et l'espoir de la révolution, p. 305

Liste des abréviations, p. 313
La Révolution, la Constitution, les élections. Chronologie de la Révolution de la liberté et de la dignité. Décembre 2010- Décembre 2014, p. 315

Bibliographie, p. 321
I. Ouvrages, p. 321
En français, p. 321
En arabe, p. 329
II. Articles ou entretiens, p.332
En français, p. 332
En arabe, p. 344

revue de presse

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment