Un Purgatoire protestant ?

Essai sur l'état des âmes séparées des corps
32,00 CHF
Pages:
320
ISBN:
978-2-8309-1591-4
Date de publication:
23/06/2016
Collection:
Histoire
 

Description

Ce livre constitue un jalon important dans la genèse des Lumières et du protestantisme libéral. Au travers de deux textes qui ont connu un certain succès au XVIIIe siècle, mais qui n’ont jamais été réédités depuis, l’auteure s’interroge sur l’enfer et les peines éternelles, sujet alors grave et controversé. Elle montre comment le refus du système traditionnel de l’enfer et de la prédestination aboutit à la remise en question totale des fondements du protestantisme « classique ». C’est ainsi l’un des premiers livres – et des plus importants – écrit par une femme sur ce sujet, qui touche au refus d’un Dieu vengeur et à la recherche du bonheur, c’est-à-dire qui témoigne du passage d’une religion chrétienne traditionnelle à un christianisme des Lumières.

Le texte est précédé d’une passionnante introduction historique d’Yves Krumenacker.

Auteur

Marie Huber est une protestante née à Genève en 1695 et morte à Lyon en 1753. Elle est l'une des rares femmes de son époque à publier des livres de théologie qui inspireront entre autres Jean-Jacques Rousseau.

Yves Krumenacker, historien, spécialiste de l'histoire du protestantisme, est professeur d'histoire moderne à l'Université de Lyon (Jean-Moulin) et membre du laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes.

Table des matières

revue de presse

Cet ouvrage important révèle de nombreuses mutations; la principale étant l'évolution vers une religion essentiellement morale, qui marque le passe "de la Réforme au protestantisme", un protestantisme qui se méfie des dogmes, notemment de la prédestination, et qui insiste sur la tolérance et le libre examen. (...) L'œuvre de Marie Huber est à juste titre replacée dans son contexte intellectuel, elle qui a été diffusée assez largement, et qui a servi aux acteurs des débats ultérieurs que ce soit sur le terrain oud ans les ouvrages philsophiques notoires, chez Voltaire (un peu) ou Jean-Jacques Rousseau (beaucoup).
ETR, 2017/1

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment