Au milieu de la vie

Quel avenir après cinquante ans ?
19,50 €
Auteur(s):
Kässmann Margot
Pages:
216
ISBN:
978-2-8309-1448-1
Date de publication:
09/01/2012
 

Description

Lorsqu’on fête son cinquantième anniversaire, il n’y a plus de doute : la moitié de son existence est derrière soi ; même plus, car seule une petite minorité d’entre nous atteindra les cent ans. A ce stade, la question inévitable se pose à chacun : qu’est-ce qui m’attend après tout ce que j’ai déjà vécu ? Margot Kässmann reprend fondamentalement cette interrogation pour en dégager sereinement plusieurs perspectives. En dix chapitres, elle aborde des expériences qui s’imposent inévitablement aux quinquagénaires, dont elle fait partie : relations à des parents âgés, passage à l’âge adulte des enfants, ruptures nombreuses et questionnements sur la maladie, la vieillesse et la mort, constat des forces qui s’amenuisent mais aussi surprises suscitées par de nouveaux projets de vie.

Margot Kässmann décrit ces diverses situations en les inscrivant dans des perspectives chrétiennes. A sa sortie en 2009, ce livre a rencontré un énorme succès ; plus d’une année après, il figurait toujours dans les listes des meilleures ventes en Allemagne. Pour l’auteure, ses propos ont encouragé nombre de lecteurs à s’interroger sur l’expérience de la cinquantaine et sur ce que peut en dire une tradition chrétienne quand elle est expliquée avec respect et intelligence. 

Auteur

Margot Kässmann est la théologienne actuelle la plus connue d’Allemagne. Présidente du Conseil de l’Eglise protestante d’Allemagne jusqu’en 2010, elle est l’auteure de nombreux livres à succès sur la spiritualité dans un monde contemporain.

Table des matières

revue de presse

"Margot Kässmann parle avec beaucoup de finesse du changement de perspective et des nouvelles questions qui se posent après 50 ans (...), mais aussi d'une possible sérénité trouvée ou retrouvée. (...) Surtout, elle montre comment et combien la foi chrétienne fonde sur l'amour de l'Ecriture, le vivre ensemble en communauté, le souci de l'autre et la présence bienveillante du Dieu de Jésus-Christ peuvent aider à vivre ce passage de la maturité aux années qui précèdent et préparent la retraite. Un livre plein d'humanité et de spiritualité." Revue d'histoire et de philosophie religieuses, 93/2, 2013

"Lire l'ouvrage de cette femme remarquable qu'est la théologienne luthérienne Margot Kässmann est aussi bénéfique et libérateur qu'une conversation à bâtons rompus, au coin du feu (ou dans tout autre endroit chaleureux), avec une amie très chère." Choisir, septembre 2012

"L'expérience du milieu de la vie ressemble pour Margot Kässmann à un numéro d'équilibriste. Un pied du côté de ce que l'on a construit, l'autre du côté de tout ce qui s'enfuit... (...) La force de cet essai enlevé tient à l'honnêteté avec laquelle l'ancienne présidente de l'Eglise évangélique allemande s'ouvre de sa propre expérience et des crises traversées." La Croix, 5 juillet 2012

"Du recentrage identitaire au décodage des peurs profondes, comme celles de la solitude et de la mort, dans un langage simple et direct et sans entrer dans une confession trop intime, elle nous invite à découvrir un chemin vers une terre inconnue." LibreSens, mai/juin 2012

"En fermant ce livre, je me sens comprise et revigorée: oui, la seconde moitié de la vie ouvre à des approfondissements mais aussi à de nouveaux projets et des possibilités inédites." Paroles protestantes, avril 2012

"Margot Kässmann ne se présente ni comme une sainte ni comme une héroïne mais comme une femme ordinaire qui cherche à vivre la grâce au milieu des épreuves du milieu de la vie. C'est en cela qu'elle nous touche et que son livre nous rejoint." Réforme, 12 avril 2012

"Au milieu de la vie n'est pas une phénoménologie de la crise de la cinquantaine, mais un appel à la confiance inspiré par les Ecritures et soutenu par la foi de cette chrétienne qui a suscité des débats importants dans la société civile de son pays, parce qu'elle n'a pas peur de lever des tabous." Le Cep, mars 2012

"Sans tabous ni fioritures, l'auteure nous convie à affronter la banalité du quotidien avec cet ancrage dans la foi qui dépasse toutes les peurs, aussi bien celles du qu'en dira-t-on que de l'annonce d'un cancer et de la perspective de la mort." InQuarto, mars 2012

"Je me sens la tâche de montrer clairement que la foi chrétienne est fondamentalement ancrée dans notre époque et quelle nous permet de donner un éclairage aux événements que nous vivons. Personne ne doit avoir honte d'un cancer. La question qui se pose est de savoir comment nous pouvons y faire face. Beaucoup de gens m'ont écrit que la phrase "Vous ne pouvez pas tomber plus bas que dans la main de Dieu" que j'ai citée dans mon livre leur a donné beaucoup de force dans des situations du même genre." Bonne Nouvelle, mars 2012, interview de Margot Kässmann

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment