Une autre manière d'être chrétien en France

Socio-histoire de l'implantation baptiste (1810-1950)
45,00 €
Auteur(s):
Fath Sébastien
Pages:
1224
ISBN:
978-2-8309-0990-6
Date de publication:
25/05/2001
Collection:
Histoire
 

Description

Autant le baptisme apparaît prospère aux Etats-Unis, dont il constitute la principale confession protestante (Jimmy Carter, Harry Truman, Bill Clinton, Martin Luther King ou Billy Graham s'y rattachent), autant il reste précaire en France. Représenté par 10 000 adhérents en 1950 et 40 000 en 2000, il est souvent mal compris. Dans un pays marqué culturellement par des siècles de catholicisme, la «différence baptiste» étonne l'observateur.

Le baptisme défend en effet un type d'Eglise militante qui place le choix individuel au cœur de sa démarche. Même le rite baptismal devient systématiquement choisi, demandé par le converti: c'est le choix personnel qui donne sa valeur au rite et non plus son efficacité sacramentelle intrinsèque. En ce sens, les baptistes ont contribué au «désenchantement du monde» (Max Weber), mais pour le réenchanter sur un autre terrain, celui de l'évangélisation des populations françaises.

C'est l'analyse socio-historique de cette trajectoire d'implantation que propose cet ouvrage. Une telle démarche, qui invite à considérer les identités non comme des «essences», mais comme des lieux d'interaction, permet d'étudier conjointement, grâce à l'histoire et à la sociologie, le baptisme mais aussi sa «société d'accueil»: la France, une et plurielle.

Auteur

Sébastien Fath, spécialiste du protestantisme évangélique, est agrégé d’histoire et chercheur au CNRS (Groupe de Sociologie des Religions et de la Laïcité). Il est notamment l’auteur de « Dieu bénisse l’Amérique. La religion de la Maison Blanche » (Seuil, 2004).

Table des matières

revue de presse

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment