Communio Sanctorum

Mélanges offerts à Jean-Jacques von Allmen
25,40 €
ISBN:
978-2-8309-1296-8
Date de publication:
15/12/1981
 

Description

Vingt-cinq collègues et amis du professeur Jean-Jacques von Allmen, de Neuchâtel, ont contribué à ce volume de Mélanges. Ils représentent quatre grandes confessions chrétiennes, dix pays et cinq disciplines théologiques.

La "Communion des saints", tel est le thème qui rassemble leurs contribu­tions. La "Communion des saints" constitue d'abord une réalité théologique et ecclésiologique. Partie intégrante du troisième article de la Confession de foi sur le Saint-Esprit, la communion des saints est en premier lieu "l'Eglise" de Jésus-Christ, dans son essence spirituelle et dans sa structure ministé­rielle. C'est ce que montre une première série d'articles (ecclesiologica). La "Communion des saints" désigne ensuite la communion des croyants et des Eglises dans la prière et les sacrements. La vie "liturgique" constitue la source spirituelle nécessaire à l'édification des Eglises locales; elle est aussi à la source de la constitution du Corps du Christ dans son ensemble: dans son unité "œcuménique". C'est ce que montre une deuxième série d'articles (liturgica et œcumenica).

L'œuvre du professeur Jean-Jacques von Allmen s'inscrit elle-même tout entière dans l'optique fondamentale que désigne le thème du présent volume. Sa bibliographie 1939-1981, jointe aux Mélanges, en témoigne.

Avec les contributions de Boris Bobrinskoy, Claude Bridel, Bruno Bürki, Olivier Clément, Yves Congar, Balthasar Fischer, Aldabert Franquesa, A. Reymond George, Pierre-Marie Gy, Georg Kretschmar, Emmanuel Lanne, Emil J. Lengeling, R. Leuenberger, Aldo Moda, Hughes Oliphant Old, Albert de Pury, Harald Riesenfeld, Edmund Schlink, Léopold Schümmer, Kurt Stalder, Heinrich Stirnimann, G. Thils, J.M.R. Tillard, Cyrille Vogel, Geoffrey Wainwright et Jean Zizioulas.

Auteur

Claude Bridel (1922-2007) fut professeur de théologie pratique à l'Université de Lausanne, dont il fut aussi le recteur de 1977 à 1983. Il créa l'Institut romand de pastorale en 1984.

Olivier Clément (1921-2009) fut théologien orthodoxe laïc. Né dans un milieu déchristianisé du Midi de la France, non baptisé, Olivier Clément, après une longue quête à travers le nihilisme contemporain, est entré à l'âge de trente ans dans l'Eglise orthodoxe. Il a été formé par les grands théologiens et spirituels de la diaspora russe. Il a enseigné à l'Institut de théologie orthodoxe St-Serge, à Paris, et à l'Institut supérieur d'études œcuméniques de la même ville. Il a publié plusieurs ouvrages consacrés à la rencontre de l'Occident et de l'Orient chrétiens, à la rencontre aussi du christianisme et de la modernité.

Albert de Pury est professeur honoraire d'Ancien Testament de la Faculté de théologie de l'Université de Genève.

Jean Zizioulas, théologien orthodoxe, professeur de théologie systématique à l'Université de Glasgow, est né en Grèce en 1931. Après ses études à la Faculté de théologie de l'Université d'Athènes, il se spécialise, à Harvard, en histoire de l'Eglise des trois premiers siècles. Son premier ouvrage, "L'unité de l'Eglise dans l'eucharistie et dans l'épiscopat durant les trois premiers siècles", a joué un rôle décisif dans la clarification théologique et historique de l'ecclésiologie eucharistique propre à la chrétienté indivise. Jean Zizioulas s'est fait un nom par les contributions fondamentales qu'il apporte dans le dialogue théologique œcuménique.

Table des matières

revue de presse

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment