Croire en un Dieu qui n'existe pas

Manifeste d'un pasteur athée
24,40 €
Auteur(s):
Hendrikse Klaas
Pages:
240
ISBN:
978-2-8309-1420-7
Date de publication:
29/04/2011
 

Description

Peut-on être pasteur et athée ? Klaas Hendrikse revendique avec éclat ce paradoxe. Il en fait une condition pour parler avec honnêteté de la foi chrétienne. Son livre est une démonstration qui veut convaincre nombre de déçus des Eglises.

Pour l’auteur, celles-ci fonctionnent sur des schémas anachroniques auxquels plus personne n’arrive à s’identifier. A l’origine, Dieu se produit dans les relations humaines et n’a rien à faire avec la création du monde, avec des systèmes de croyances métaphysiques bien éloignées de son terreau judéo-chrétien. Il n’a pas d’existence dans ce contexte, mais il surgit dans toutes les situations où l’expérience humaine dépasse l’ordinaire : dans la douleur, l’émerveillement, dans le cheminement de toute quête humaine vers le dépassement de soi.

Renvoyant dos à dos chrétiens traditionnels et athées, ce pasteur propose une nouvelle voie qui tranche avec toutes les tentatives actuelles de profiler les Eglises sur les attentes en matière de spiritualité. Avec humour et tonicité, en évitant tout jargon religieux et théologique, Klaas Hendrikse offre un essai décoiffant permettant de nourrir le débat autour de l’avenir de la foi dans un monde en pleine mutation.

Traduit du néerlandais par Bertrand Abraham

Auteur

Klaas Hendrikse (1947) est pasteur à la paroisse néerlandaise de Middelburg. Son livre ici traduit en français et vendu à plus de 40 000 exemplaires aux Pays-Bas l’a fait largement connaître. Des foules nombreuses se pressent à ses cultes.

Table des matières

Avant-propos, par Harry Kuitert, p. 11

Faisons connaissance, p. 21
Athée et pasteur, est-ce compatible ?, p. 24
Pour qui est-ce que j’écris ?, p. 26
Un livre facile à lire, p. 27
Un livre qui n’est pas chrétien, p. 27
Masculin et féminin, p. 27
Excuses préliminaires, p. 27
Un mot sur le contenu…, p. 29

I. Dieu n’existe pas – L’athéisme, à raison et à tort, p. 31


De l’existence ou de la non-existence de Dieu, p. 36
Le blasphème : faire comme si Dieu existait, p. 39
De l’athéisme, p. 42
Il y a athée et athée, p. 44
Agnostiques et quelquechosistes, p. 46
Ce que les athées disent de Dieu, p. 47
Comment l’athée voit Dieu, p. 48
(Non) confession de foi athée, p. 48
Ce que les athées disent de la foi, p. 51
La Bible : le « au commencement » n’est pas le commencement, p. 56
Le commencement – XIIIe siècle avant Jésus-Christ, p. 57
« Ehyeh asher ehyeh : Allez, et j’irai avec vous », p. 58
« Au commencement » – VIe siècle avant Jésus-Christ, p. 60
Si/alors : s’il y a un Dieu… alors c’est le nôtre !, p. 61
Après le commencement, p. 62
Monothéisme, p. 67
Eglise et théologie : Dieu comme le Très-Haut toutpuissant, p. 71
Dieu, le Tout-Puissant, p. 73
Science, p. 78
Développement de la science : quatre siècles à vol d’oiseau, p. 80
Bienfaits, p. 82
Limites, p. 86
Le « croire » et la science ne sont pas incompatibles, p. 87
Création et évolution : pommes divines et poires scientifiques, p. 91
Le dessein intelligent, p. 94


II. Croire après la virgule, p. 101


La croyance et le « croire », p. 104
Le mot « Dieu » n’est pas ce qui importe, p. 108
De l’événement à l’expérience, p. 110
« Dépendance mature », p. 113
Un sac à dos plein d’expériences, p. 120
De la « croyance » au « croire », p. 122
Faire confiance, p. 125
Croire : un choix ?, p. 128
Croire en Dieu, p. 131
Le mot « Dieu » ne dit rien de Dieu, p. 134
Dieu : notre propre histoire, p. 135
Récits bibliques, p. 137
Dieu comme « ce qui accompagne les hommes », p. 142
Dieu se produit, p. 143
Dieu en l’homme ?, p. 145
Dieu parmi les hommes, p. 147
Dieu sans les hommes, p. 150
Dieu comme réponse, p. 153


III. Athée et pasteur : comment s’y prendre ?, p. 157


Faisons plus ample connaissance, p. 163
Ce qu’on dit de Dieu – imagination, p. 168
Théologie négative, p. 169
Quelquechosisme, p. 171
Parler en images, p. 173
Ce que dit Dieu – langage figuré, p. 181
Révélation, p. 182
Un Dieu personnel n’est pas une personne, p. 184
Ce qu’on dit à Dieu – prier, p. 187
Prière d’intercession, p. 191
« Exaucement », p. 192
Le « Notre Père », p. 193
Dieu et la mort, p. 195


IV. Un avenir pour l’Eglise ?, p. 205


Petit tour dans et autour de l’Eglise, p. 208
L’intérieur, p. 210
De l’intérieur à l’extérieur, p. 211
Retour à l’intérieur, p. 213
Dialogue avec les athées, p. 215
La tradition chrétienne, p. 219
The morning after, p. 223
Séparation de biens, p. 225
Le temple comme café-restaurant, p. 227

Appendice : petit florilège de termes intentionnellement évités, p. 230
Remerciements, p. 231

revue de presse

"Pasteur controversé, Klaas Henrikse présente dans un livre au titre provocateur sa confession de foi – à vrai dire de non-foi – en un Dieu inexistant." Etudes théologiques et religieuses, 2013/1

"Livre à succès, cet essai vaut plus par le malaise pastoral et ecclésial qui se reflète en lui que par l'originalité de ses réflexions théologiques et philosophiques." Revue de théologie et de philosophie, vol. 144, 2012/1

"Au-delà de ses défauts non négligeables, l'ouvrage a l'intérêt de nous interroger sur notre conception et de Dieu et de l'athéisme. On y trouve matière à réflexion et à nourrir sa foi." Presse Réformée du Sud, juin 2012

"Le secret de ce succès? peut-être tient-il au langage clair, simple mais pas simpliste de Klaas Hendrikse. Et aussi à sa manière d'être, qui ne cherche pas la polémique mais le dialogue." La Vie protestante NE/BE/JU, novembre 2011

"Son église est bondée. Des autocars pleins de visiteurs stationnent le dimanche à l'heure du culte devant sa porte. Ce n'est pas seulement de la curiosité. Les fidèles se sentent compris dans leur pensée profonde et encouragés dans leur vie quotidienne. Les journalistes qui titrent comme certains "Le diable est dans l'Eglise" ne semblent pas avoir pris la mesure de l'événement." Evangile et Liberté, octobre 2011

"Sa démonstration est explosive (comme si on lâchait une bombe sur deux millénaires de théologie), intelligente, et même convaincante... Et nous voilà tenus en haleine pendant 230 pages !" www.mollat.com, 26 août 2011

"Qu'il suffise de dire que je l'ai lu presque d'un trait; et que son titre dit très bien le propos: il faut en souligner le premier mot: croire. Ce n'est pas une entreprise de démolition, mais l'appel à un magistral dépoussiérage." LibreSens, juillet/août 2011

"J'ai eu beaucoup de plaisir à partager son expérience, ses interrogations, ses refus, son authenticité à essayer de dire les risques et les engagements d'une foi adulte. J'ai relevé les enjeux et les conséquences d'une nouvelle pratique d'Eglise qui soit en écho aux questions et recherches des hommes de notre temps." Ensemble, n°265, octobre 2011

"Klaas Hendrikse nous ouvre avec tant de grâce et de bonne foi tant de portes ouvertes qu'on entre chez lui pour se retrouver chez soi." Réforme, 14 juillet 2011

"Ce manifeste a fait beaucoup de bruit, a pu choquer nombre de bien-pensants, mais son succès est justifié en ce qu'il constitue une excellente base de réflexion et de discussion." Plume au Vent, juin 2011

"Il faut reconnaître qu'avec ce pasteur hollandais, on est à mille lieux de la brutalité de l'athéisme militant de Richard Dawkins ou Michel Onfray. Hendrikse les conteste d'ailleurs, pour leur "fondamentalisme" athée. Comme il félicite toute personne heureuse dans sa foi, fût-elle religieuse ou non. (...) Plein d'humour, extrêmement cultivé, il donne à son enseignement biblique un aspect proprement humaniste tout en s'intéressant à l'innovation liturgique et aux chants contemporains. (...) Klaas Hendrikse, lui, veut faire table rase. Il veut qu'on sorte de nos Eglises et qu'on sorte du christianisme, pour imaginer d'autres formes de croire. Ce qui a le mérite de la clarté." Témoignage chrétien, 19 mai 2011

"Il est athée depuis sa naissance et le revendique haut et fort. Il a assisté à son premier culte à l'âge de 23 ans sans ressentir le moindre élan religieux. Il a étudié le business puis entamé une carrière dans ce domaine. Tout cela n'aurait rien d'étonnant et encore moins d'incongru si on ne parlait pas d'un pasteur protestant, Klaas Hendrikse." La Liberté / Le Courrier, 7 mai 2011

"Renvoyant dos à dos les chrétiens conservateurs et les scientifiques athées, cet Hollandais devenu une star dans son pays attire les foules dans son église. Klaas Hendrikse invite chacun à renouer avec un Dieu qui n'a pas besoin de prouver qu'il existe pour rencontrer l'être humain. Un Dieu de la relation, de l'accompagnement, épargné par la métaphysique et les grands systèmes mythologiques et cosmologiques." Réforme, 5 mai 2011

"Ce dimanche d'avril, comme presque tous les autres de l'année, l'église de Klaas est pleine. Le public de Klaas Hendrikse est un mélange de transfuges d'autres églises, de déçus des institutions pour qui l'église de Klaas est la dernière halte avant leur sortie définitive de l'église, de curieux restés par intérêt authentique." L'Hebdo, 14 avril 2011

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment