Faire voir l'invisible

Réflexions théologiques sur la peinture
17,80 €
Auteur(s):
Fuchs Eric
Pages:
120
ISBN:
978-2-8309-1169-5
Date de publication:
30/04/2005
 

Description

Libérée de la représentation du sacré par l'interdit biblique sur l'image, la peinture occidentale s'est intéressée avec passion à la réalité pour en faire voir la richesse et la misère. Pour Eric Fuchs, la théologie chrétienne, par sa symbolique de mort et de résurrection, permet une compréhension renouvelée de la fonction religieuse de la peinture.L'auteur entend dans cet essai le religieux dans son sens le plus plein, celui qui signifie le lien entre les hommes, la relecture d'une tradition, la réunion autour de ce qui nous dépasse et nous précède.

Auteur

Professeur honoraire de la Faculté de théologie de l'Université de Genève, Eric Fuchs est l'un des principaux éthiciens protestants francophones.

Table des matières

revue de presse

Dans un style très agréable à lire, l'auteur tente de démontrer que l'art de la peinture n'a cessé d'être "l'attestation de la vocation spirituelle de l'homme"; pour autant que l'objectif de l'art soit de "faire voir l'invisible". (...) En conclusion, un livre au petit format mais qui ouvre de grands horizons.
Vie Protestante Genève, août 2005

Le théologien place ainsi les artistes d'aujourd'hui face à la soif de sens du public et leur rappelle le destin commun de l'art et du christianisme.
24 Heures, 26 août 2005

La théologie chrétienne, par sa symbolique, par son sens de la mort et de la résurrection, permet une compréhension renouvelée de la fonction religieuse de l'image.
Autre Sens n. 17

 Erich Fuchs, avec un style clair au service d'un parcours pédagogique lumineux, nous explique pourquoi et comment l'Occident chrétien a transgressé l'interdit biblique de la représentation imagée. (...) Une belle histoire de l'art !
L'Eventail, 3 février 2006

Et dans quelle mesure les textes bibliques nourrissent-ils encore notre imaginaire, quand déferlent sur nous tant d'images au cinéma, tant de photos à la télévision, dans la presse, les magazines ? Merci à E. Fuchs de nous avoir ouvert toutes ces pistes de réflexion.
LibreSens, mai 2006

La théologie et la peinture partagent une même vocation - rendre sensible l'invisible - et, pourtant, elles semblent se combattre: idolâtrie ! crie la première à la seconde qui lui rétorque aussitôt: bavardages ! L'admirable petit livre du théologien genevois Eric Fuchs a l'immense mérite de surmonter cette mutuelle exclusion.
La Chair et le Souffle, n. 2, 2006

(L'auteur) invite le lecteur à perdre pied dans les tourbillons de Bram, Van Velde ou de Pollock, car pour lui, l'art est une quête du sens, un dévoilement progressif de la vérité, une recherche de l'être, une parole qui est adressée. (...) La théologie de l'art est une ouverture à la conscience de ce qu'est notre monde.
Christus, #214, avril 2007

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment