Les juifs de Luther

-
25,00 €
Auteur(s):
Kaufmann Thomas
Pages:
240
ISBN:
978-2-8309-1616-4
Date de publication:
11/01/2017
Collection:
Histoire
 

Description

Le livre de Thomas Kaufmann propose une brillante synthèse sur l’attitude du célèbre réformateur face aux juifs. Cette attitude s’est modifiée au cours de son existence, Luther passant d’une position plutôt conciliante envers les juifs à une phase terriblement agressive à la fin de sa vie. Comment expliquer un tel revirement?

Thomas Kaufmann montre que les prises de position tardives de Luther, qui exige la destruction des synagogues et l’expulsion des juifs, sont en partie dues à des peurs apocalyptiques qui trahissent la grande anxiété du réformateur dans ses dernières années. Mais il souligne aussi la continuité d’une théologie antijuive, repérable dès les premiers cours de Luther.

Dans un essai lucide et brillant, Thomas Kaufmann analyse les circonstances historiques des écrits de Luther sur les juifs, mais aussi les modalités de leur récupération par l’antisémitisme moderne et les nazis.

Traduit de l'allemand par Jean-Marc Tétaz.

Auteur

Thomas Kaufmann est professeur d’histoire de l’Eglise à l’Université de Göttingen et premier vice-recteur de l’Académie des sciences de cette ville. Il est l’auteur d’une œuvre importante consacrée à l’histoire de la Réforme.

Table des matières

Introduction, p. 7


Chapitre I. Si proches et pourtant étrangers. Les juifs dans les marges du monde de Luther, p. 21


Chapitre II. Les ennemis de l'Eglise. La perception théologique des juifs chez le jeune Luther, p. 53


Chapitre III. « L'ami des juifs » ? Le « tournant réformateur » de Luther en matière de politique juive, p. 69


Chapitre IV. Espoirs déçus, attentes confirmées. La fin des années 1520 et les années 1530, p. 95


Chapitre V. Lutte finale pour la Bible. Les méchants écrits de Luther, p. 117


Chapitre VI. Effets contrastés. La réception de l'attitude de Luther face aux juifs du XVIe au XXe siècle, p. 157


Conclusion, p. 191


Bibliographie, p. 203
I. Généralités, p. 204
  Ouvrages de référence sur la fin du Moyen Age et l'époque de la Réformation, p. 204
  Biographies et exposés d'ensemble de la théologie de Luther, p. 204
  Bibliographies et périodiques, p. 205
II. Sources mentionnées ou citées (Impressions originales jusqu'en 1700 et éditions critiques), p. 205
III. Littérature générale sur l'attitude de Luther envers les juifs, p. 208
IV. Littérature générale sur le judaïsme et sur les relations entre chrétiens et juifs à la fin du Moyen Age et à l'époque de la Réformation, p. 209
V. Indications bibliographiques chapitre par chapitre, p. 212

Index des noms et des lieux, p. 221

revue de presse

[Thomas Kaufmann] se confronte aussi lucidement que possible aux différents aspects de cet antisémitisme. Avec pour mot d'ordre qu'"il n'est pas admissible d'avoir une relation naïve à Luther", son enquête s'emploie à historiciser la haine des juifs de Luther, sans pour autant amoindrir sa portée.
Le Monde des livres, 21 avril 2017.

Un livre remarquable: lisible aisément, solidement documenté, il offre une vision nuancée de la façon dont le réformateur considérait les juifs de son temps. (...) Ce livre nous renvoie à notre temps: les violences modernes s'enracinent  dans la conviction naïve que la vérité est là, disponible dans la "clarté des écritures", dans "l'évidence des choses" (la race, le peuple, la nation, le marché, moi). De sorte que toute réforme reste ambiguë: moteur de changements indéniables, elle va de pair avec de dangereuses naïvetés et ignorances.
La Broye, 4 mai 2017

Pour l'historien Thomas Kaufmann, il faut d'abord replacer le réformateur dans son contexte historique. A la fin du Moyen Age, l'antisémitisme est une posture courante chez les intellectuels et les clercs. Luther ne fait pas exception. Les théologiens versent volontiers dans l'antijudaïsme: on reproche aux juifs de se fourvoyer en ne reconnaissant pas la figure messianique de Jésus. S'ils sont régulièrement persécutés, on cherche aussi à les convertir. Et c'est bien le programme que se fixe le réformateur de Wittenberg.
Le Matin Dimanche, 9 avril 2017

Le travail historique de Th. Kaufmann, avec ses nombreuses références, replace méthodiquement la personnalité et les propos de Luther dans leur contexte historique, avec les relations de pouvoir, les phantasmes et les peurs habitant la société européenne des XVe et XVIe siècles, largement antisémite avec ses vagues d'expulsions de juifs, du Portugal à la Lituanie. Cet aspect de la personnalité du réformateur interdit toute idéalisation artificielle: mesure bien utile au moment de la commémoration des cinq cents ans de la Réformation.
LibreSens, mai/juin 2017

Aussi bien n'est-ce pas un hasard si, à l'occasion de ce demi-millénaire, paraît la traduction de l'ouvrage de Thomas Kaufmann, Les juifs de Luther, qui fait le point, avec une érudition et un souci d'objectivité parfaits, sur la question de ces rapport (entre juifs et chrétiens).
Le Temps, 11 février 2017

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment