Le martyre des survivants de la Shoah

1945-1952
24,40 €
Pages:
288
ISBN:
978-2-8309-1349-1
Date de publication:
15/02/2009
 

Description

Au terme de la Seconde Guerre mondiale, en Europe de l'Est, survivent plus d'un million de rescapés de la Shoah. A peine « libérés », des pogroms meurtriers s'abattent sur eux, les persécutions continuent. Il ne leur reste qu'une alternative : fuir. Entre 1945 et 1952, ce sont plus de 900 000 survivants juifs qui se voient contraints de se réfugier loin de leur terre natale, en Israël notamment.

Les populations et les gouvernements des « démocraties populaires » ont ainsi accompli la prophétie qu'Hitler n'avait pas réalisée malgré les millions de victimes de la Shoah : rendre l'Europe de l'Est « judenfrei » (sans juifs). Ce dernier chapitre de la Shoah s'est déroulé sous les yeux du monde libre, vainqueur mais resté largement antisémite malgré la « catastrophe juive ». Pendant les premières années de l'après-guerre, les pays qui le composent ont systématiquement fermé leurs portes aux survivants juifs à la recherche désespérée d'un refuge.

Ce drame est peu connu. La plupart des historiens arrêtent leurs travaux à la victoire, en mai 1945. Premier livre à embrasser l'ensemble du sujet, cet ouvrage permet ainsi de questionner un nombre significatif d'idées reçues. 

Auteur

Marc-André Charguéraud est l'auteur d'une série de livres qui traitent de l'attitude des alliés, des neutres ou des communautés religieuses face à la persécution des juifs et à la Shoah, depuis 1933 jusqu'en 1945. Diplômé de sciences politiques et licencié en droit (Paris), Master of Business Administration (Harvard), engagé volontaire dans la Première Armée française en 1944, Marc-André Charguéraud a dirigé et présidé plusieurs sociétés.

Table des matières

revue de presse

De ce livre nous pouvons dégager plusieurs leçons: tout d'abord la lenteur de l'histoire et le travail de mémoire au sujet de la Shoah. Ensuite, la complicité objective du nazisme et du communisme dans l'entreprise d'éradication du judaïsme en Europe. Enfin, le paradoxe d'un sionisme qui aboutit par sa ténacité à la création d'un Etat improbable. Histoire du Christianisme Magazine, Septembre/octobre 2009

Sur un thème, très peu étudié jusqu'à présent, Marc-André Charguéraud, sans la moindre concession, démontre, preuves à l'appui que, si le monde est redevenu libre, le cancer antisémite n'a pas cessé. Actualité Juive, 2009

Ce drame méconnu, Marc-André Charguéraud le dénonce dans un essai accablant, qui s'appuie sur de récentes recherches historiques. La Liberté, 28 août 2009

Un sujet trop rarement traité. (...)  Le livre de Marc-André Charguéraud est fondamental à plus d'un titre. (...) Pour moi, ce livre fait clairement date. Sur l'antisémitisme, ce mal répandu et toujours d'actualité. Sur notre passé commun que nous souhaitons si souvent occulter. www.cpjf.org, 12 juin 2009 (texte repris du blogue de Jean-Laurent)

Ce dernier volume de la série comble un vide, qui doit être porté au crédit du capital de la mémoire et de l'histoire de la Shoah. (...) C'est en cela que cet ouvrage fera date. Il expose le contexte  et les différentes phases de ce martyre refoulé par les consciences étatiques, sans faux-semblant, en mettant un terme à des décennies d'hypocrisie et de contrevérités. Il fallait que cela fût dit, afin que le passé éclaire le présent et bien entendu  l'avenir. Réforme, 4 juin 2009

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment