Où va-t-on après la mort ?

Le discours protestant sur l'au-delà: XVIe-XVIIIe siècle
22,30 €
Auteur(s):
Crété Liliane
Pages:
234
ISBN:
978-2-8309-1343-9
Date de publication:
15/02/2009
Collection:
Histoire
 

Description

Le mystère de la vie après la mort est un motif fondateur de toutes les religions. Dans le christianisme, de nombreuses variations sur le paradis, l'enfer, le jugement et le royaume alimentent une vision du monde qui ne s'arrête pas à la vie terrestre.

Au sein du protestantisme, le discours sur l'« après-vie » paraît à première vue moins développé que dans d'autres confessions, en raison d'une insistance toute particulière sur la transcendance du divin que l'on ne saurait réduire aux projections de l'imagination quand elles portent sur l'inconnaissable. Pourtant, depuis le XVIe siècle, nombre de protestants, notamment dans les pays anglo-saxons, ont élaboré des discours et des visions très détaillées sur l'au-delà.

Lors du Grand Réveil au XVIIIe siècle, par exemple, anges ou démons s'inscrivent dans l'imaginaire des croyants grâce à des écrivains de génie que l'on découvre avec bonheur dans ce livre. La figure du diable y acquiert notamment une dimension particulière, contribuant à nourrir une piété manichéenne encore visible aujourd'hui dans des expressions fondamentalistes.

Auteur

Liliane Crété, docteur en civilisation et littérature anglo-américaine, théologienne, est une spécialiste de l’histoire des Etats-Unis au XIXe siècle.

Table des matières

revue de presse

"Un livre fort bien documenté, clairement écrit et fort intéressant. On peut être reconnaissant à Liliane Crété pour cet ouvrage, comme pour l'ensemble de ses travaux historiographiques utiles et souvent originaux." ETR, 2011/1

"L'ouvrage de Liliane Crété sur le discours protestant relatif à l'Au-delà se concentre sur les XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, et honore les nombreuses et intéressantes variations de ce discours, en lien avec les diverses manières de percevoir et d'interpréter l'Ecriture sur cette question. (...) L'intérêt de ce livre est de montrer les réponses esquissées par les théologiens et prédicateurs de la Réforme tout autant que la richesse créative à l'oeuvre dans l'imaginaire collectif durant cette période." Revue des Sciences Religieuses, juillet 2010

L'originalité de ce livre se lit à travers son regard sur les grandes oeuvres de la littérature anglo-saxonne habitées ou directement inspirées du récit biblique, comme le grand John Milton et son Paradise Lost. Choisir, février 2010

En définitive, il s'agit davantage d'un livre sur la mort comme passage vers un autre monde - meilleur ou pire - que sur l'au-delà en lui-même, qui en soi intéresse peu théologiens et prédicateurs, car la conversion des âmes, si elle engage la vie après la mort, concerne avant tout la vie temporelle. Le discours sur l'au-delà est destinée bien souvent à éviter l'écueil de la damnation, d'où l'accent porté, surtout dans la prédication, sur le péché. Liliane Crété relève donc le défi d'une vaste synthèse avec intérêt pour le lecteur. Bull. Soc. Hist. Prot. Fr., juillet-août-septembre 2009

Ce livre fort intéressant insiste sur la diversité des approches protestantes. Unité des chrétiens, juillet 2009

Liliane Crété nous invite à un voyage passionnant dans les multiples représentations protestantes du Paradis et de l'Enfer (...). Un discours rigoureux et clair, témoignant d'une impressionnant familiarité avec les auteurs, de Luther à Kant, en passant par les plus grands noms de la théologie, de la philosophie et de la littérature occidentale de l'Europe moderne. Et une pastorale incontestablement plus optimiste et plus lumineuse que celle de Rome à la même époque et qui console de "notre répugnance déraisonnable à mourir" ! Historia, juin 2009

Quand on sait combien la Bible est restée sobre sur la question de l'au-delà, on peut s'étonner de l'abondance et de la variété des écrits protestants qui s'y rapportent au long des trois siècles qui suivent la Réforme. LibreSens, mai/juin 2009

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment