Nouveau

L'origine religieuse des droits de l'homme

Le christianisme face aux libertés modernes (XVIIIe-XXIe siècle)

24,00 €
Auteur(s):
Zuber Valentine
Pages:
384
ISBN:
978-2-8309-1639-3
Date de publication:
08/11/2017
Collection:
Histoire
 

Description

La question de la définition des fondements religieux et/ou philosophiques des droits individuels de l’homme proclamés à la fin du XVIIIe siècle, en Amérique puis en France, n’a cessé de passionner les penseurs de la modernité politique, et ce dès le lendemain de la Révolution française jusqu’à nos jours.

Au lendemain de l’ébranlement constitué par la « révolution des droits de l’homme », pour reprendre le beau titre de l’ouvrage de Marcel Gauchet, les christianismes occidentaux ont eu à se positionner face au succès rencontré par cette idéologie devenue dominante dans les sociétés européennes en voie de modernisation accélérée. Alors que le protestantisme francophone s’est immédiatement senti des affinités électives avec les théories des droits individuels, le catholicisme s’est d’abord arc-bouté contre une pensée jugée par trop orgueilleusement humaine et méprisante des droits premiers de Dieu. Le ralliement de la doctrine catholique à celle de la liberté religieuse au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et le rappel renouvelé de la pensée calviniste au fondement essentiellement divin de la réalité humaine ont permis un rapprochement confessionnel sur la base d’un véritable œcuménisme des droits de l’homme.

Mais cette nouvelle compréhension religieuse des droits de l’homme est-elle vraiment la même que celle, toute laïque et essentiellement juridique, défendue par les instances internationales qui lui sont dédiées ? C’est à ce travail de clarification que le présent ouvrage est consacré.

Auteur

Valentine Zuber est historienne, directrice d’études à l’École pratique des hautes études à Paris. Elle a publié entre autres : "Idées reçues sur la laïcité" (Le Cavalier bleu, 2017), "Le culte des droits de l’homme" (Gallimard, 2014) et, avec Jean Baubérot, "Une haine oubliée. L’antiprotestantisme avant le pacte laïque (1870-1905)" (Albin Michel, 2000, Prix Eugène Colas de l’Académie française).

Table des matières

Introduction, p. 7

Chapitre 1 – Le combat révolutionnaire pour la liberté religieuse, p. 15
Les acteurs religieux de la Révolution, p. 15
Le débat houleux sur l'article 10 de la DDHC (22-23 août 1789), p. 15
Tolérance ou liberté religieuse ?, p. 15
Un compromis… fructueux, p. 20
Le rôle politique réel de la minorité protestante dans la Révolution, p. 23
Les droits et les devoirs de l'Homme selon Court de Gébelin (1784), p. 28
L'œuvre décisive du pasteur Rabaut Saint-Étienne (1789), p. 31
L'apport oublié du clergé patriote, p. 34
Une religion catholique véritablement nationale, p. 34
La liberté religieuse selon l'abbé Grégoire, p. 38

Chapitre 2 – L'origine des droits de l'homme, un débat toujours inachevé, p. 43
L'émergence d'une philosophie protestante de l'histoire au XIXe siècle, p. 46
Le témoignage éloquent d'un contemporain : Thomas Paine (1791), p. 47
L'origine américaine de la Révolution française, p. 47
La supériorité morale des principes de liberté, p. 49
La défense des droits de l'homme, p. 50
Les lumières de la Réformation par Charles de Villers (1804), p. 53
Un catholique passionné par le protestantisme, p. 53
La persistance historique de l'esprit protestant en France, p. 54
L'anglophilie de Germaine de Staël (1818), p. 55
La loi doit nécessairement garantir les grands principes, p. 56
La liberté religieuse, l'un des premiers principes de liberté, p. 57
L'alliance nécessaire de la liberté et de la religion, p. 59

La Révolution comme nouvelle réforme religieuse
, p. 62
L'échec de la révolution religieuse, p. 62
La Révolution : une réforme religieuse ratée pour Edgar Quinet (1845 et 1865), p. 62
La défense de la politique religieuse révolutionnaire par Alphonse Peyrat (1865), p. 67
La religion de la Révolution de Jules Michelet (1855), p. 72
La Réforme introductrice de l'idée de liberté dans l'histoire, p. 72
La Révolution comme nouvelle religion de l'humanité, p. 73
La religion garante de la démocratie pour Alexis de Tocqueville (1835-1840 et 1856), p. 82
L'exemple du libéralisme américain, p. 82
Le refus du libéralisme par les Français, p. 85
La Révolution française, une réforme religieuse ratée, p. 89

Retour sur une controverse célèbre : le débat sur l'origine des droits de l'homme, p. 94
La préhistoire de la controverse Jellinek-Boutmy (1902), p. 97
La faillite du droit protestant en France de Joseph-Marc Hornung (1850), p. 97
La controverse Paul Janet – Émile Boutmy (1886), p. 100
L'influence américaine, un acquis de l'histoire pour Alphonse Aulard (1901), p. 106
Les deux thèses en présence, p. 109
Un essai érudit, p. 109
Une réponse épidermique, p. 115
Un dialogue de sourds, p. 120
La filiation américaine des droits de l'homme, une historiographie en débat, p. 122

Chapitre 3 – Le christianisme et les droits de l'homme, histoire d'une réappropriation, p. 141
Le protestantisme : de l'adhésion politique à la critique théologique, p. 141
Jean Calvin à l'origine des libertés modernes ?, p. 143
Une œuvre exhumée et réinterprétée, p. 143
Un manifeste politique monumental, p. 149
Une théologie protestante de rechange ?, p. 151
Le mythe de l'origine protestante des droits de l'homme, p. 154
L'invention de la « Réforme française », p. 156
La perpétuation du mythe au XXe siècle, p. 158
Le mythe revisité, p. 161
La difficile élaboration d'une théologie protestante des droits de l'homme, p. 172
Les réserves théologiques, p. 172
L'origine chrétienne et protestante des droits de l'homme, p. 175
Le nécessaire fondement divin des droits de l'homme, p. 179

Le catholicisme : de la condamnation à l'apologie, p. 185
La condamnation de la DDHC et de la CCC par le magistère, p. 186
Une opposition résolue aux principes de 89, p. 193
L'évolution politique de Félicité de La Mennais : de l'ultracisme au socialisme religieux, p. 195
Les droits de l'homme entre conceptions catholiques libérale et intransigeante (1861-1863), p. 202
Le tournant opéré par les catholiques libéraux et dreyfusards, p. 215
La critique constructive d'Anatole Leroy-Beaulieu (1904), p. 217
L'intégration de la DDHC à la doctrine catholique par Paul Viollet (1900), p. 223
L'accord possible entre les credo catholique et révolutionnaire par Joseph Brugerette (1908), p. 228
Le ralliement critique de l'Église catholique aux droits de l'homme, p. 235
Jacques Maritain et la redécouverte des droits de l'homme (1945), p. 238
Des droits et des devoirs de l'homme universels sous la prééminence des droits de Dieu, p. 248
Des contradictions catholiques en matière de droits de l'homme, p. 253

Un œcuménisme chrétien des droits de l'homme ?, p. 267

Conclusion : Droits de Dieu vs droits humains ?, p. 275


Notes, p. 289
Bibliographie des ouvrages cités, p. 333
Index des noms cités, p. 367

revue de presse

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment