Nouveau

Le pari de la foi

-
19,00 €
Pages:
272
Date de publication:
30/01/2019
Collection:
Lieux théologiques
 

Description

« Chaque pari ordinaire trouvera à un moment donné sa solution, sinon il n’y aurait pas de sens à parier. On veut savoir qui a eu raison. Dans le pari avec Dieu, il se peut que l’on n’ait jamais raison, que la “solution” ne soit jamais donnée. Va-t-on quand même parier ? Va-t-on d’autant plus parier ? Non pas pour avoir une solution, mais justement parce qu’il n’y en aura jamais une, et parce que la foi nous emmène avec elle dans un horizon où les “solutions” ne comptent plus. D’où la question de la foi : vais-je parier ou non ? Et l’autre question – plus importante encore : jusqu’où vais-je aller dans mon pari ? »

Ce livre, recueil d’articles écrits entre 2005 et 2017, aborde plusieurs sujets centraux concernant la foi : l’enjeu de la foi, l’espoir de la foi, la tentation de la foi, le langage de la foi et l’embarras de la foi.

Au sein de ces sujets et de ces réflexions vit une question, celle de savoir si la foi chrétienne – sa recherche, son combat, sa confiance – appartient à un temps passé et dépassé, ou bien si elle peut encore ouvrir des horizons inattendus pour le monde d’aujourd’hui et l’être humain qui l’habite. Aussi ce livre offre-
t-il des perspectives plus larges de nos savoirs et de nos croyances et fait vibrer en nous l’enjeu du pari de la foi.

Auteur

Hans-Christoph Askani est professeur de théologie systématique à la Faculté protestante autonome de l'Université de Genève. Il a enseigné auprès de la Faculté libre de théologie protestante de Paris (1994-2005). Ses travaux et publications sont nourris de plusieurs formations disciplinaires (philosophie, littérature et théologie à Tübingen, Paris, Zurich et Berlin).

Table des matières

Introduction, p. 11

L’ENJEU DE LA FOI

« Nachfolge » ou : la pauvreté de la foi, p. 21
I. « Lévi se leva, et le suivit », p. 22
II. L’élection des disciples, p. 24
III. « Heureux les pauvres en esprit », p. 28
IV. L’immédiateté et le médiateur, p. 35
V. Penser la pauvreté de la foi, p. 42

La parabole du « fils prodigue » dans la Bible et chez André Gide, p. 45
Introduction, p. 46
I. Première traversée, p. 46
A. Le récit biblique, p. 46
B. Gide : « Le retour de l’enfant prodigue », p. 47
Résumé intermédiaire, p. 54
II. Deuxième traversée, p. 58
A. Le texte biblique et ses tensions, p. 58
B. La gravure de Rembrandt, p. 63
III. Dernière lecture, p. 66
Conclusion, p. 73

« Amen, viens Seigneur Jésus ! » Réflexion sur le caractère eschatologique de la foi chrétienne, p. 79
I. L’attente humaine, p. 80
II. L’attente et l’espoir chrétien : une approche, p. 80
III. L’attente juive et l’attente chrétienne du Messie (1), p. 84
IV. L’attente juive et l’attente chrétienne du Messie (2), p. 88
A. L’attente juive du Messie, p. 89
B. L’attente chrétienne du Messie, p. 92
V. L’espoir chrétien : un espoir de l’entre-deux, p. 93
VI. L’implication de Dieu dans l’attente de Dieu (« Bleibt Gott bei Jesu Wort ? »), p. 97
Conclusion, p. 100

Que pouvons-nous espérer ? Pouvons-nous espérer ?, p. 103
Introduction, p. 104
I. Désespoir – espoir, p. 105
II. La situation de l’espoir (I), p. 107
III. L’optimisme et l’espoir, p. 112
IV. Qui trouve les paroles de l’espoir ?, p. 116
V. La situation de l’espoir (II), p. 119
VI. Qui espère ?, p. 122

LE LANGAGE DE LA FOI

Que pouvons-nous dire de ce dont nous ne pouvons rien dire ?, p. 127
I. Introduction, p. 128
II. Le langage humain : instrument qui réussit ou défi qui n’en finit plus ?, p. 130
III. Bilan intermédiaire, p. 136
IV. Jusqu’aux limites du langage et au-delà d’elles, p. 138
V. Ouverture et enfermement, p. 145
VI. Le cri et la prière, p. 148

Comment le canon nous advient. Essai sur le concept de texte, de canon et de texte sacré, p. 157
Introduction, p. 158
I. Révélation et tradition, réceptivité et spontanéité, « l’exemple » du judaïsme, p. 158
II. La dialectique entre le texte et la vie, p. 163
III. Le canon (A), p. 168
IV. Le canon (B), p. 173
V. Le canon « dans » le christianisme, p. 181
VI. Le canon et la perspective historique, p. 186

LA TENTATION DE LA FOI

« Une tentation à prix réduit ». À propos de la nouvelle traduction du Notre Père, p. 195
Dieu tente-t‑il ?, p. 209
Introduction, p. 210
I. Que signifie tentation ? (1), p. 211
II. Que signifie tentation ? (2), p. 212
III. La tentation. Essai de définition, p. 217
IV. Les tentations, p. 220
a) L’argent, p. 220
b) L’éros, p. 222
c) Le temps, p. 227
Bilan intermédiaire, p. 231
V. L’ascèse, p. 232
VI. La demande « Ne nous induis pas en tentation ! », p. 238

L’EMBARRAS DE LA FOI

D’où vient le mal ? Quelques thèses concernant un problème non résoluble, p. 251
I. Le mal et la question du mal, p. 251
II. La responsabilité et le mal, p. 253
III. Le mal et la confession du mal, p. 257
IV. Dieu le mal, p. 259
V. Le mal et la foi, p. 261

revue de presse

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment