Pourquoi prêcher

Plaidoyers catholique et protestant pour la prédication

29,40 €
Pages:
276
ISBN:
978-2-8309-1375-0
Date de publication:
25/02/2010
Collection:
Pratiques
 

Description

La prédication de l’Evangile en chaire connaît une certaine déstabilisation dictée à la fois par une société de communication de plus en plus diversifiée dans ses formes et par l'engouement de jeunes générations de pasteurs et de prêtres pour la mise sur pied d’événements cultuels liturgiques plus à même de séduire les croyants. Le prêche du dimanche va-t-il passer à la trappe ? Elément central des Eglises protestante et catholique (depuis Vatican II), sa disparition bouleverserait la tradition chrétienne, centrée pour une grande part sur la proclamation de la Parole.

Pour la première fois en langue française, deux spécialistes catholique et protestant s’associent pour évoquer ensemble les défis posés à la prédication, qui fut et représente encore pour une part un point d’achoppement des querelles interconfessionnelles. Le premier chapitre dresse un état des lieux de la recherche homilétique luthéro-réformée en Europe occidentale et de l’homilétique catholique, pour les années 1990 à 2007. Puis suivent quatre chapitres à deux voix abordant les questions de théologie fondamentale : prêcher dans le cadre du culte de l’Eglise ; qu’est-ce que prêcher ? Qui prêche ? A qui ? Un chapitre plus pratique présente les propositions communes des deux auteurs avant une conclusion sur les lieux d’accord et de désaccord. Une démarche inédite de travail œcuménique en profondeur.

Michel Deneken et Elisabeth Parmentier interviennent régulièrement à deux voix dans les Conférences annuelles de l’Ecole théologique du soir sur des sujets œcuméniques.

Auteur

Michel Deneken est professeur de théologie à la Faculté de théologie catholique de l’Université de Strasbourg. Il est actuellement président cette même université depuis décembre 2016.

Elisabeth Parmentier a obtenu une Maîtrise en germanistique (1982), puis une maîtrise en théologie protestante (1985). Elle a réalisé un doctorat (1996) et a obtenu son habilitation (1999) en théologie protestante à l’Université de Strasbourg. De 1996 à 1999, elle a été Maître de conférences, puis à partir de 2000, professeure de théologie pratique à la Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg. Depuis 2015, elle est professeure ordinaire en théologie pratique, Chaire Irène Pictet du Pan, Faculté autonome de théologie protestante, Université de Genève et Institut lémanique de théologie pratique Genève-Lausanne (ILTP).

Table des matières

revue de presse

"Ouvrage intelligent et utile, il complète heureusement les divers manuels consacrés à la prédication par une réflexion à la fois fondamentale et contextuelle." ETR, 2012/4

"En un temps où la proclamation ecclésiale pourrait paraître de moins en moins pertinente, menacée par des célébrations musicales et interactives, deux professeurs de théologie à l'université de Strasbourg - lui, catholique et elle, protestante - évoquent les défis posés à la prédication: la transmission de la foi est passée de l'ère de l'héritage à celle de la proposition de la foi." Nouvelle Revue de Théologie, T. 133/1, 2011

"Que signifie donc prêcher aujourd'hui ? La discussion entre deux théologiens, l'une protestante, l'autre catholique, répond à ces interrogations en traversant les spécificités de la culture homilétique de chaque confession. (...) Un livre passionnant et important." La Croix, 7 octobre 2010

"L'ouvrage est un beau témoignage d'une démarche oecuménique originale dans un temps où le dialogue interconfessionnel cherche de nouveaux souffles." Lumen Vitae, 2010/3

"Ce livre permet de balayer un certain nombre de préjugés. On s'aperçoit, en outre, que la différence entre les deux approches n'est pas tant pratique que théologique: qui peut prêcher ? A quoi doit mener la prédication ? Quel est le rapport entre la prédication et les sacrements ? Toutes des questions, et bien d'autres, sont abordées dans ce livre qui intéressera davantage ceux qui veulent réfléchir sur leur pratique que ceux qui cherchent des "trucs" pour leur prochaine prédication." Presse Réformée du Sud, novembre 2010

"Leur exigeant, chaleureux  et lucide dialogue serait à partager avec tous les professeurs de théologie de France et de Navarre, ceux des paroisses et peut-être plus encore ceux des émissions de radio et de télévision, de la fière originalité des pasteurs à la conviction modulée des prêtres. (...) Car l'Eglise, qui est passée de la parole faite chair à l'Ecriture papier, peut et doit repasser de ce qui a été écrit à sa proclamation. Parfois une sorte de cri." LibreSens, septembre-octobre 2010

"Qui prêche ? Prêcher quoi ? Prêcher à qui ? A ces questions, les deux auteurs répondent en exposant les spécificités et les points communs de l'homilétique dans leurs deux traditions ecclésiales. Ils proposent également des "rééquilibrages" qui favoriseraient un enrichissement respectif de la tradition catholique et de la tradition luthéro-réformée au bénéfice de la prédication contemporaine." Unité des Chrétiens, juillet 2010

"La prédication n'est pas le prétexte du livre, mais bel et bien la "chose" qu'il traite, identifiée comme activité fondamentale pour les diverses confessions chrétiennes, reconnue aussi à travers la crise qu'elle traverse dans la culture occidentale contemporaine, peu encline à accueillir les discours ex cathedra, davantage habituée au langage des médias qu'à celui des chaires, façonnée par la manie du zapping. A cet égard, les communautés catholiques et luthéro-réformées sont confrontées aux mêmes difficultés et les solutions mises en oeuvre par les une peuvent se révéler porteuses d'intérêt pour les autres. L'attention du lecteur y sera éveillée de multiples manières." Esprit & vie, #225, juillet 2010

"Avec ce volume écrit à deux plumes, deux professeurs de théologie, l'un catholique, l'autre réformée, nous expliquent avec justesse et compétence la véritable place et l'importante du prêche et ce qu'il doit être. Tout chrétien est concerné mais, au premier chef, ceux qui ont vocation de la parole publique dans les Eglises (...). Deux écueils guettent sans cesse le prédicateur: l'allégorisation forcée et l'actualisation à outrance; pour naviguer entre eux sans "échouer" (dans tous les sens du terme), qu'il se réfère donc aux pages de Michel Deneken et Elisabeth Parmentier." La Lettre de Ligugé, avril 2010

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment