Chroniques de la violence conjugale

-
17,30 €
Auteur(s):
Mertenat Thierry
Pages:
104
ISBN:
978-2-8309-1422-1
Date de publication:
29/04/2011
Collection:
Echos du réel
 

Description

C’est l’intensité de la violence conjugale, dans sa fréquence et sa durée, que ce livre se charge de documenter, exemples à l’appui. Etre là, à l’endroit où surgit cette même violence, quand on la juge et la condamne. De l’adresse privée à la salle d’audition jusqu’au prétoire. S’appliquer, entre le poste de police et le Palais de Justice, à rétablir les faits dans leur enchaînement fatal. Instruire en somme, sans juger ni interpréter, en réservant une attention égale à chacun des protagonistes. Ce livre a sa propre histoire. Elle commence en 2007 par l’annonce d’un meurtre au petit matin. Travail classique de fait divers : rendre compte pour son journal de la mort d’une femme, tuée par son mari. Prendre date avec le procès à venir, le suivre sans quitter la salle jusqu’au verdict. Chaque mot compte : la violence conjugale ne manque pas de vocabulaire. Quatre années donc à tourner autour de cette actualité, d’une richesse par moments décourageante, à s’en rapprocher à de nombreuses reprises, au gré des gardes aléatoires, des réquisitions et des auditions à rallonge. L’entêtement a cette double vertu de chasser les idées reçues et de réviser les certitudes trop vite acquises.

Auteur

Thierry Mertenat, né en 1959 à Bienne, est journaliste à la Tribune de Genève. Il a gagné le Prix SUVA des médias 2006 et le Prix Berner Zeitung du journalisme local 2007.

Table des matières

revue de presse

"Tous ces cas sont différents, mais tous se ressemblent. Une fois le premier coup donné, cela ne s'arrêtera pas. La violence devient un besoin, une jouissance, une prise de pouvoir. C'est le même enchaînement, les même excuses, la même difficulté à s'en aller, à dire cette violence, le même risque de mort. Excellent livre, à ne pas manquer." Choisir, mars 2012

"Une des grandes vertus de ce livre est de bouleverser nos certitudes sur ce qu'on appelle, à tort, un fait divers." Paroles Protestantes, novembre 2011

"L'auteur offre à la lecture dix-huit exemples de violences inouïes et pourtant combien ordinaires. Certains de ces récits sont difficiles à lire, tellement la cruauté de certains hommes dépasse l'entendement. Malgré cela, le livre est vraiment à mettre entre toutes les mains pour que certains mécanismes soient déjoués, certains enchaînements évités." Ensemble, n°265, octobre 2011

"Ce livre relate des histoires vraies et vécues. Des faits divers dont on se souvient, récoltés dans les mémoires de policiers, ou sur le vif, au poste. Sans divulguer aucun lieu ni aucun nom, juste en relatant les faits, avec justesse et distance, l'auteur dépeint des drames bouleversants." Le Quotidien Jurassien, 16 juin 2011

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment