Squats

Genève 2002-2012
20,00 €
Auteur(s):
Gregorio Julien
Pages:
130
ISBN:
978-2-8309-1477-1
Date de publication:
20/04/2012
Collection:
Echos du réel
 

Description

Au milieu des années 1990, cent soixante logements étaient occupés par deux mille squatters à Genève. Aujourd'hui, le squat s'est exilé dans des roulottes à la périphérie de la Ville, conséquence de l'abandon des politiques tolérantes qui prévalaient avant les années 2000. Photographe engagé, Julien Gregorio propose ici les portraits sur dix ans (2002-2012) de la planète squat à Genève. Ses quatre-vingt-une photos évoquent des installations, des vies quotidiennes, des évacuations et les évolutions d'une forme d'habitation motivée par la crise du logement et des aspirations à ta vie communautaire. Dix-sept lieux apparaissent dans ce livre, en résonnance avec des affiches et des documents qui éclairent de l'intérieur une culture trop souvent caricaturée. Comme l'écrit le sociologue Luca Pattaroni dans sa postface, « l'histoire du mouvement squat à Genève a été aussi celte de l'invention d'une ville un peu plus hospitalière à la diversité des personnes et des manières de vivre ». Ce livre en est ta mémoire ouverte. 

Auteur

Julien Gregorio est photographe à Genève.

Table des matières

revue de presse

"Connue pour dérouler le tapis rouge aux réfugiés fiscaux, aux oligarques russes, aux émirs du Golfe et aux multinationales, Genève fut aussi durant trente ans le théâtre d'un mouvement squat dynamique et foisonnant, toléré par les autorités en raison de la spéculation immobilière et de la pénurie de logements. (...) Lui-même ancien squatter, Julien Gregorio a capté les dix dernières années d'une expérience aujourd'hui quasiment éteinte." Le Monde diplomatique, juillet 2012

"Les 81 photos de Julien Gregorio donnent à voir une Genève placée sous un autre signe que celui de l'argent roi. Un beau livre de mémoire nostalgique." L'Echo magazine, 7 juin 2012

"Le mouvement n'est pas mort mais se réinvente... preuve que ce choix de vie est un besoin à long terme", soutient Julien Gregorio. Mais il paraît loin le temps où le maire de Genève faisait visiter le squat Rhino à Bertrand Delanoë (2001), maire de Paris, afin de lui faire découvrir les richesses du réseau alternatif genevois." La Liberté, 25 mai 2012

"Depuis dix ans, le photographe Julien Gregorio suit le mouvement, de la rue des Etuves au quartier des Grottes. Une forme d'utopisme et un foutoir certain émanent de ces images domestiques. Peu de portraits mais beaucoup de détails. Une idée du bonheur peu à peu déplacé des appartements du centre-ville aux roulottes de la périphérie." Le Temps, 19 mai 2012

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment