Sorties

Parcours de cinq détenus
18,30 €
Auteur(s):
Guelpa Béatrice
Pages:
189
ISBN:
978-2-8309-1214-2
Date de publication:
08/09/2006
Collection:
Ecrivains du Réel
 

Description

Comment sort-on de prison? Quels sont les gestes d'un premier jour "dehors"? Quels sont les espoirs et les craintes? L'auteure a rencontré régulièrement pendant plus d'un an cinq prisonniers, puis ex-détenus. Leurs témoignages expriment le décalage entre leurs rêves – ou angoisses – et la réalité à laquelle ils sont confrontés à l'extérieur. Racontés sous la forme d'un carnet de route intime, ils retracent le "passage" d'une vie à une autre. A travers ces parcours, le lecteur découvre les défis tant matériels (travail, logement, dettes) que psychologiques (la sortie correspond-elle à la fin du sentiment d'enfermement?) qui attendent l'ancien détenu à la fin de sa peine.

Auteur

Béatrice Guelpa est journaliste. Elle a travaillé comme grand reporter pour le compte de nombreux journaux suisses, L’Hebdo et le Journal de Genève, ou à la RTS (émission Mise au Point) notamment. En mai 2000, son travail est récompensé par le Prix Dumur.

Table des matières

revue de presse

Ecrit sous la forme d'un journal, ce livre se dévore, certes, mais en brûlant la gorge.
L'Illustré, 27 septembre 2006

On prend conscience que ces hommes purgent souvent deux peines, celle en prison et celle à leur sortie.
Murmures, 13 décembre 2006

Leurs [des détenus] espoirs, leurs peurs, leurs déceptions comme leurs rechutes viennent tisser un récit poignant d'humanité. Qui pose de nombreuses questions sur les finalités d'un système carcéral dont la réinsertion semble souvent être le dernier des soucis.
Le Courrier (Genève) et La Liberté (Fribourg), octobre 2006

Pour autant, Béatrice Guelpa n'est pas un écrivain comme beaucoup de journalistes prétendent le devenir au premier livre publié. Nulle prétention littéraire dans son style, nulle tentation de parler de soi, en adoptant cette vision surplombante qui consiste, trop souvent, à se regarder le nombril par-dessus l'épaule de son interlocuteur. Le Je qui est ici ne quitte pas son sujet. Il le confesse, l'accompagne, le relance, avec un entêtement pour le coup journalistique.
Tribune de Genève, 26 septembre 2006

Ce livre soulève beaucoup d'interrogations: sur la prévention, l'adéquation des peines - notamment des peines de prison pour les petits délits - et sur l'insuffisance notoire de moyens pour la réinsertion, sans lesquels la prison n'aura servi à rien.
à tire d'elles, #21, février 2007

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment