Réponse aux questions et objections d'un certain juif

Traduit du latin, présenté et commenté par Marc Faessler
21,30 €
Pages:
168
ISBN:
978-2-8309-1400-9
Date de publication:
14/10/2010
 

Description

Resté jusqu’à ce jour inédit, ce texte traduit pour la première fois en français depuis le latin permet de mesurer la manière dont le Réformateur considérait le judaïsme. Calvin répond ici à vingt-trois questions posées par un juif du XIII e siècle qui font suite à la publication d’un évangile de Matthieu traduit en hébreu. Portant globalement sur la messianité de Jésus, elles expriment l’impossibilité pour les juifs de concevoir la divinité du Christ à partir de l’évangile de Matthieu où affleurent un certain nombre de contradictions. Piqué au vif, Calvin répond avec la verdeur de l’époque pour faire valoir le caractère transcendant du Christ. Les juifs y sont traités parfois violemment mais au-delà des formes, on observe que le Réformateur prend au sérieux leur opposition et s’en sert pour articuler sa pensée. Inscrit pleinement dans le climat de son époque, ce dialogue révèle toute une dimension forcément impensée du rapport entre judaïsme et christianisme aujourd’hui. Théologien protestant, spécialiste du judaïsme, Marc Faessler qui traduit et édite ce texte reprend les questions et les réponses dans une deuxième partie pour en donner une lecture contemporaine.

Auteur

Jean Calvin est une des figures majeures de la chrétienté et de l’histoire occidentale. Né à Noyon en 1509, il a développé sa pensée et rédigé ses textes majeurs à Genève dont il est la figure tutélaire.

Marc Faessler est théologien, pasteur, auteur de nombreux ouvrages dont, avec Catherine Chalier, "Judaïsme et christianisme" (Cerf, 2001).

Table des matières

revue de presse

" Il n'y a donc pas annulation d'une alliance par l'autre, mais continuité, complémentarité même car, et cela figure dans les impensés de Calvin et affleure dans sa pensée théologique, le judaïsme révèle une face autre de la transcendance. Le commentaire de Faessler invite ainsi à un approfondissement du dialogue avec le judaïsme, et ce petit texte montre comment une polémique ancienne, et souvent très acerbe, peut aider à penser à frais nouveau la relation entre les deux alliances." Théophilyon,  XVI-2 (2011)

"Nous ne saurions assez recommander la lecture de cet ouvrage, qui fait date, et qui enrichit notre connaissance du passé des relations judéo-chrétiennes en se nourrissant de ce qui a permis d'en dépasser le blocage théologique et chrétien." Foi & vie, décembre 2011

"L'écrit original de Calvin révèle la solidité de sa pensée théologique et son talent apologétique. On saisit son désir d'interpréter le Bible de façon cohérente, par exemple en montrant les liens entre Ancien et Nouveau Testament. Certaines de ses réponses nous aident à répondre à nos contemporains et à affiner notre doctrine." Christianisme Aujourd'hui, avril 2011

"Curieux texte que cet inédit de Jean Calvin, qui répond à 23 questions posées par un "certain Juif", probablement un rabbin espagnol de la fin du XIIIe siècle. (...) Où est l'intérêt de ce texte ? Une meilleure connaissance de Calvin, bien sûr, mais aussi du questionnement juif, en l'espèce passablement pertinent." Le Point hors série, janvier/février 2011

"Dans ce texte, trouvé après la mort de Calvin en 1564 dans ses papiers personnels, l'homme répond à 23 critiques formulées par Juif (imaginaire) contre le christianisme. Jésus constitue bien sûr la pierre d'achoppement. (...) La verdeur des propos tenus par Calvin ne passerait plus. C'est pourquoi le pasteur Marc Faessler, éditeur du livre, propose en seconde partie leur actualisation." Tribune de Genève, 13 janvier 2011

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment