Nouveau

Communiquer la doctrine catholique

Textes et conversations durant le concile Vatican II d'après le journal d'Yves Congar
24,00 €
Auteur(s):
Douyère David
Pages:
252
ISBN:
978-2-8309-1626-3
Date de publication:
30/05/2018
Collection:
Enquêtes
 

Description

Que serait une religion sans la communication qui la forme ? Analysant le journal d’un théologien catholique aux prises avec la dynamique du concile Vatican II, David Douyère montre comment la doctrine religieuse se dit, se dispute, entre conversations, rumeurs et allégations, comment se forme son discours, qui se doit de «parler au monde», comment s’écrivent les textes qui vont bientôt faire référence, quelles batailles sont livrées pour le choix du mot le plus signifiant…

Car ce que fait apparaître le journal d’Yves Congar (1904-1995), au regard de la communication, c’est le travail d’une religion pour écrire et dire la doctrine.

Auteur

David Douyère est professeur de sciences de l’information et de la communication, chercheur au laboratoire Pratiques et ressources de l’information et des médiations (PRIM) EA7503, qu’il dirige. Il est également enseignant à l’Institut universitaire de technologie de Tours (Université de Tours).

Table des matières

Remerciements, p. 7

Préambule. Religion et communication, p. 11

Pourquoi la communication ?, p. 16
Une « communication » chrétienne, p. 21
Comment étudier la communication ?, p. 25
Positions de recherche, p. 27

Introduction, p. 29

I. Le journal et son lecteur, p. 39

Au préalable : cette lecture est-elle possible ?, p. 39
En quoi consiste le Journal du concile de Congar, p. 41
L’incipit du journal d’Yves Congar, p. 55
Notre façon de travailler, lecteur-analyste, p. 57


II. Échanges et réseaux au concile : la rumeur, l’intrigue, le récit, p. 65

Les lieux de l’échange, p. 67
Rencontres et échanges, p. 70
Des habiletés de réseau, p. 76
Rumeurs et contre-rumeurs, stratégies de désinformation, p. 77
Secret et enjeux de l’échange, p. 81
Des formes de l’échange, p. 85
Une théorisation de l’échange, p. 87

III. Le pouvoir de la parole, p. 89

L’organisation des échanges, p. 90
Qualité d’expression, p. 93
Prendre la parole, p. 96
Prise de parole et représentation : parler au nom de, p. 99
Intelligence de la parole en collectif et coordination, p. 101
L’étouffement face à l’accumulation des discours, p. 102
Effet des discours et qualité d’écoute de l’auditoire, p. 105
De la discussion, p. 109


IV. Le travail de l’écrit, p. 113

Le texte et le temps (de la lutte), p. 116
Les conditions et la peine de l’écriture, p. 117
Le choix des textes, p. 120
Le désir de style, p. 122
Le travail du titre, p. 126
Péritextes : préambules et annexes, p. 128
Un travail du texte : l’introduction et le plan, p. 131
Un travail du texte, p. 137
Du style des textes, p. 141
Du ton des textes, p. 153
Adopter la bonne façon de dire, p. 154
Le travail de la citation et des références, p. 156
D’un texte, les manques, p. 157
Plonger dans l’enfer des « modi », p. 161
Parler au monde, p. 162
Une forme souhaitée de l’écrit : le message, p. 173


V. Le choix des mots, p. 175

Le sens et la portée d’un mot, p. 175
L’insertion d’un mot, de la gêne à la stratégie, p. 180
Des mots sensibles que ceux de la Vierge, p. 187
L’Église catholique peut-elle encore écrire que les Juifs ont tué Dieu ? Un mot délicat : « déicide », p. 194
De l’écrit et des mots du concile, donc, p. 201


Conclusion, p. 205

Du travail opéré (et de ses limites), p. 207
Concile et communication, p. 208
 

Postface, p. 217

Quid de la communication ?, p. 221
Modalités d’étude de la dimension communicationnelle du religieux, p. 223

Références bibliographiques, p. 233

revue de presse

Commentaires

Droits vendus

no entires at the moment